L’ergothérapie (ou occupational therapy) est un métier qui trouve son origine au début du XXème siècle en Amérique du Nord. Ce métier émerge ensuite en France en 1950. Mais ce n’est que dans les années 1970 que l’ergothérapie devient complète, en liant la personne, son activité et le contexte.

Ce métier est aujourd’hui en plein essor au vu du vieillissement de la population, de l’augmentation de l’espérance de vie, de l’émergence de nouvelles pathologies (maladie d’Alzheimer, maladie rares, etc.) et du développement des technologies médicales.

Ainsi, le nombre d’ergothérapeutes a quasiment doublé en France entre 2007 et 2017. Leur nombre est passé de 6537 à 11216, dont 87% sont des femmes.

Mais en quoi consiste l’ergothérapie ?

L’ergothérapie est une profession permettant de maintenir, de restaurer ou d’obtenir une meilleure autonomie, que ce soit chez soi ou dans son lieu de travail. Contrairement à la médecine qui a pour but de prévenir et/ou guérir des maladies, l’ergothérapeute va se focaliser sur tout ce qui a trait au retour à la vie normale, en harmonisant la réintégration des gens dans leur environnement.

Concrètement, il va par exemple préconiser à une personne âgée de remplacer sa baignoire par une douche à l’italienne. Ou bien d’installer des barres d’appui dans des endroits stratégiques du logement. Autre exemple : s’équiper d’une téléassistance telle que le service Otono-me pour détecter des comportements anormaux à domicile.


De part sa palette de compétences variées, l’ergothérapeute paraît indispensable pour permettre aux personnes qui vieillissent de garder leur indépendance et de vivre en sécurité.

Néanmoins, ce métier est encore peu connu du grand public. De plus, l’Assurance Maladie ne prend toujours pas en charges les séances. Elles s’élèvent à 45€, rendant difficile pour un ergothérapeute une installation en libéral.

 

Source : https://www.allodocteurs.fr/actualite-sante-ergotherapie-pour-une-meilleure-autonomie_1263.html

https://www.anfe.fr/l-ergotherapie/la-profession

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.